Le succès au rendez-vous de la 1ère édition du GenesisLab

La première édition du GenesisLab d’IncubAlliance vient de s’achever au mois d’avril avec la sélection de sept nouveaux projets. Entièrement refondée, cette nouvelle offre de service témoigne de la volonté forte de l’incubateur de répondre de manière toujours plus efficace aux besoins de son écosystème. Retour sur une expérience unique et innovante.
Publiée le 15 avril 2016 par IncubAlliance

« Donner vie et valeur à votre rêve ». Telle est l’ambition clairement affichée par le GenesisLab d’IncubAlliance dont la première session vient de se tenir du 1er février au 8 avril 2016. Née des relations étroites entretenues par l’incubateur avec les entrepreneurs de l’écosystème saclaysien, cette nouvelle offre de services appelée à remplacer le séminaire d’intégration se veut à la fois ouverte, innovante et opérationnelle. Organisé autour de 35 journées réparties sur deux mois et demi, le GenesisLab permet en effet à des salariés d’entreprise, des chercheurs académiques ou de jeunes entrepreneurs de tester leur idée et d’en challenger les différents aspects grâce au concours d’une équipe d’experts en start-up technologiques. Objectif : identifier les idées à fort potentiel pour les convertir en véritables projets entrepreneuriaux. Une démarche profondément inscrite dans l’ADN de l’incubateur qui, depuis plus de 15 ans, a largement fait ses preuves.

Une innovation méthodologique

« Face à une industrie dont les process évoluent sans cesse, nous nous devons, en tant qu’incubateur technologique, de faire évoluer au même rythme nos méthodologies si nous voulons être en mesure d’anticiper au mieux les attentes de notre écosystème », explique Philippe Moreau, Directeur d’IncubAlliance. Rien d’étonnant donc à ce qu’après plusieurs années de bons et loyaux services le séminaire d’intégration de l’incubateur ait fini par céder sa place en cette rentrée 2016 au GenesisLab, sa version 2.0. Entièrement repensée, cette nouvelle offre d’IncubAlliance résulte d’un long travail d’écoute des entrepreneurs, d’une observation des bonnes pratiques en France et à l’étranger et d’une réflexion de fond menée tout au long de l’année 2015. « Plus riche, plus structuré et animé par une équipe d’experts rompus à la création d’entreprise, le GenesisLab se veut une expérience très opérationnelle pour le projet, l’obligeant à se poser les bonnes questions et lui évitant de s’engouffrer sur des fausses pistes », ajoute Philippe Moreau.  

Une aventure humaine

Accompagnés et régulièrement challengés par les experts issus du réseau de partenaires d’IncubAlliance, les participants ont pu se familiariser avec les codes et le langage de l’entrepreneuriat au cours des 35 journées passées au sein du GenesisLab. « Experts de nos technologies, nous étions pour la plupart peu familiers des dimensions business, marché et financière propres à toute démarche entrepreneuriale. Ce temps d’immersion nous a permis de prendre la hauteur nécessaire pour appréhender de manière globale l’essence même de notre projet », témoigne Jérôme Braudeau, porteur d’un projet soutenu par le CEA. Business model, proposition de valeur, monde de la finance et des investisseurs, art du pitch, leadership et management : les sujets sont nombreux et le programme est dense. « Au-delà du socle indispensable de connaissances qu’il permet d’acquérir, le GenesisLab est également l’occasion de rencontres et d’échanges très riches non seulement avec d’autres porteurs de projets aux profils très variés mais aussi avec les conseillers d’IncubAlliance », ajoute Jérôme Braudeau.

Une sélectivité renforcée

Si 11 porteurs de projet ont pu intégrer cette première édition du GenesisLab, seuls sept d’entre eux ont au final été sélectionnés pour poursuivre leur route en incubation. Présent lors du comité de sélection tenu à l’issue de ces quelques mois d’immersion, Yvan Baumann, délégué à l’essaimage du CEA, dresse un bilan positif de cette première édition : « L’apport de ces 35 journées de travail s’est clairement ressenti au moment des présentations finales au cours desquelles les porteurs ont su exposer leur projet non pas seulement comme des scientifiques mais en se projetant comme de véritables entrepreneurs ».

Pour en savoir plus sur IncubAlliance : http://www.incuballiance.fr

 

Suivez nous sur Twitter

pour plus de

proximité

précision contacts

passion