Incuballiance : un parcours d’incubation valorisé grâce au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)

IncubAlliance, l’incubateur technologique du Campus Paris-Saclay, fête le premier anniversaire de l’inscription de son parcours d’incubation au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Une première étape dans la reconnaissance des compétences propres à la démarche de création d’entreprise qui, si elle témoigne de la reconnaissance de la valeur de la démarche de création d’entreprise et du caractère professionnel des services fournis par IncubAlliance, traduit aussi la volonté de l’actuelle équipe dirigeante de faire bouger les lignes dans un pays où l’on ne sait pas toujours valoriser l’expérience et la prise de risque.
Publiée le 26 février 2019 par Alisson PELTOT

« Valoriser la démarche de création d’entreprise

pour en finir avec la culture de l’échec »

Philippe MOREAU, directeur d’IncubAlliance

 

En finir avec la culture de l’échec 

« Alors qu’en France on est en général obsédé par les diplômes, nous défendons l’idée que l’expérience de création d’entreprises mérite une forme de reconnaissance par nos institutions, au même titre qu’un MBA ou une expérience dans un grand groupe », explique Philippe Moreau, directeur d’IncubAlliance. A l’origine de ce parti-pris fort de l’actuelle équipe dirigeante de l’incubateur de Paris-Saclay, un constat : si la création de start-up se porte plutôt bien en France, nombreux sont en général les obstacles à franchir pour permettre aux porteurs de projet de transformer l’essai et de parvenir à la création de valeur. Rien d’étonnant donc à ce que tous les projets n’aboutissent pas. « Or dans ce contexte, force est bien d’admettre que nous avons en France cette terrible habitude consistant à nous focaliser sur l’échec, toujours au détriment de la tentative, comme si la création d’entreprise n’était valorisable que lorsqu’elle aboutissait au succès », ajoute Philippe Moreau.

Valoriser les compétences acquises dans la démarche entrepreneuriale

C’est pour en finir avec cette forme de résignation qu’IncubAlliance a entrepris avec succès en 2018 de faire inscrire son parcours d’incubation au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Une initiative plébiscitée par les bénéficiaires, que ces derniers soient déjà diplômés comme Julien Fessard, fondateur de M2AIM, titulaire d’un Master Executive de l’ESSEC, ou ne le soient pas comme Hervé Massion, fondateur de SIKIO, pour qui cette certification niveau master constitue le premier diplôme. « Ce titre obtenu grâce au RNCP est pour moi une forme de reconnaissance de mon travail et de mes capacités », précise ce dernier. Finie donc l’époque où le temps consacré à la création d’entreprise apparaissait comme une sorte de parenthèse non valorisable au sein d’un parcours professionnel, une simple ligne dans un CV. Désormais, qu’il mène son projet à terme ou qu’il soit obligé de l’abandonner en cours de route, un porteur de projet n’aura plus à rougir de son expérience entrepreneuriale. « Un porteur de projet passé par IncubAlliance peut donc faire valoir les compétences acquises au sein de cet environnement exigeant qu’est l’écosystème Paris-Saclay », explique Philippe Moreau. Parmi les bénéficiaires de cette certification : les salariés des grands groupes qui envisageraient une période de reconversion en intégrant le Genesis Lab (le parcours entrepreneurial de 41 jours proposé par IncubAlliance en amont de l’incubation) ; les chômeurs mettant à profit ce temps particulier de leur parcours pour se lancer dans la création d’entreprise ou encore les entreprises engagées dans des réflexions de restructuration et avec lesquelles IncubAlliance travaille déjà à des programmes de formation ad hoc.

 Renforcer le Learning By Doing

« Unique en son genre, cette démarche de certification nous a également poussés, nous incubateur, à revisiter profondément notre méthodologie », explique Philippe Moreau. Initialement conçu pour mesurer la solidité d’un projet, le comité de sortie du Genesis Lab se concentre aujourd’hui par exemple davantage sur les compétences acquises par les porteurs de projet dans le cadre de leur parcours. Et ces compétences sont nombreuses comme le confirme Valérian Giesz, fondateur de Quandela, passé par le Genesis Lab. « Lorsque l’on reçoit cette certification, on réalise tout le chemin parcouru au cours de notre incubation et combien nos questions, nos problématiques et notre démarche ont évolué ». Rien d’étonnant pour Philippe Moreau : « Notre approche est fondamentalement pragmatique : nous sommes en effet profondément convaincus que c’est en faisant, autrement dit en se confrontant à la réalité de la création d’entreprise, que l’on apprend ». Une focale renforcée sur la dimension professionnelle de l’expérience d’incubation qui rend plus que jamais complémentaire l’offre de services d’IncubAlliance avec celle des formations entrepreneuriales proposées au sein des grandes écoles par exemple.  

A PROPOS D’INCUBALLIANCE

Incubateur labellisé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, IncubAlliance rassemble dans ses deux collèges de membres, la quasi-totalité des établissements de recherche et d’enseignement supérieur présents sur le territoire du plateau de Saclay. IncubAlliance a pour mission première d’accroître pour les projets technologiques innovants les chances de devenir de jeunes entreprises innovantes à fort potentiel de développement. L’incubateur bénéficie du soutien financier de l’Union Européenne, du Ministère de l’Enseignement Supérieur et des collectivités territoriales.

www.incuballiance.fr

 

Contacts Presse :

Patricia Muller – pmullerconseil@gmail.com – 06 61 63 98 79

Alisson Peltot – a.peltot@incuballiance.fr – 01 77 93 21 12

 

Suivez nous sur Twitter

pour plus de

proximité

précision contacts

passion