Frédéric Capmas rejoint l'équipe d'IncubAlliance

Frédéric Capmas, jusqu’alors responsable de la Filière Innovation Entrepreneurs de l’IOGS, rejoint les rangs d’IncubAlliance en tant qu’Executive manager.
Publiée le 24 septembre 2018 par IncubAlliance

En ce mois de septembre 2018, l’équipe d’IncubAlliance s’étoffe avec le recrutement de Frédéric Capmas. Après douze années au service de l’entrepreneuriat étudiant, cet ingénieur de formation qui a longtemps œuvré au sein de l’IOGS, prend en effet la suite de Patrice Durand comme Executive manager au sein de l’incubateur. Fort de son excellente connaissance de l’écosystème et de son expertise dans l’accompagnement d’étudiants au profil industriel, il apportera aux projets son conseil sur la partie développement des produits. Un recrutement à la hauteur des ambitions de l’incubateur.   

Quand on lui demande pourquoi il a fait le choix de rejoindre IncubAlliance, la réponse de Frédéric Capmas est claire : « Après avoir consacré plusieurs années à développer l’esprit d’entreprendre dans le cadre de la FIE de l’Institut d’Optique, à sourcer des projets dans les laboratoires et entreprises et à accompagner de jeunes étudiants dans leur mue vers l’entreprenariat, j’ai tout naturellement eu envie d’accompagner des start-up dans une phase de maturité ultérieure ». Rien de plus logique donc que de venir frapper à la porte d’IncubAlliance avec qui Frédéric Capmas, promoteur d’une véritable culture de travail en réseau, collaborait déjà depuis de nombreuses années.   

Côté incubateur, l’enthousiasme est partagé. « Nous sommes ravis d’accueillir Frédéric Capmas dont le profil ingénieur, l’expérience d’accompagnement et l’excellente connaissance de l’écosystème Paris Saclay et de ses acteurs constituent d’importants atouts pour la mission qui lui est confiée au sein de notre maison », explique Philippe Moreau, directeur d’IncubAlliance. En charge de l’accompagnement des projets sur la partie développement des produits et propriété intellectuelle, Frédéric sera en effet appelé non seulement à exercer son activité de conseil auprès des porteurs de projets mais aussi à consolider le développement d’un réseau de partenariats industriels, académiques et de recherche pour faciliter les connexions et apporter de la valeur.

Les chantiers sont donc nombreux. « La tâche est énorme ! Nous attendons donc beaucoup de Frédéric pour répondre aux ambitions de l’incubateur », conclut Philippe Moreau. Une exigence loin d’effrayer le nouvel entrant pour qui « s’investir au service de la future génération industrielle constitue à n’en pas douter la plus grande des motivations ».

 

Suivez nous sur Twitter

pour plus de

proximité

précision contacts

passion