[Entreprendre au féminin] Portrait de Zineb ABDALLAOUI, fondatrice de MAEDO

Parce qu’entreprendre se conjugue aussi au féminin, IncubAlliance propose de mettre en lumière dans une série de portraits celles qui font aujourd’hui l’entreprise ! Première à s’être prêtée à l’exercice : Zineb Abdallaoui, fondatrice de Maedo, start-up spécialisée dans la conception de solutions durables pour la production d’énergie en milieu urbain.
Publiée le 05 octobre 2017 par IncubAlliance

« J’ai toujours su que je me lancerai un jour dans l’aventure entrepreneuriale ». A en croire Zineb Abdallaoui, rien d’étonnant à la retrouver aujourd’hui dans les rangs de la nouvelle promotion de start-up ayant fait leur entrée en septembre chez IncubAlliance. Séduits par cet aplomb, nous avons bien sûr voulu en savoir plus sur elle. Fondatrice de Maedo, une start-up spécialisée dans la conception de solutions durables pour la production d’énergie en milieu urbain, Zineb a accepté de se prêter avec nous au jeu du question réponse. Portrait d’une jeune femme entrepreneur aussi passionnée que tenace !

Quel a été ton parcours avant de te lancer dans l’aventure de la création d’entreprise ?

Titulaire d’un diplôme d’ingénieur de l’ENSTA ParisTech, c’est par le master Innovation Technologique & Entrepreneuriat de l’Ecole polytechnique que j’ai achevé mes études. Dans le cadre de ce master, j’ai eu la chance non seulement de partir à Berkeley et de travailler avec la Silicon Valley mais aussi de consacrer mon stage de fin d’études à un projet de création d’entreprise et plus précisément de lancement d’une joint venture dans le domaine de la supply chain. Une expérience au cours de laquelle j’ai beaucoup appris…

… et qui t’a permis de découvrir le monde de l’entrepreneuriat ?

Oui et non. Dans la mesure où mes deux parents ont une profession libérale, disons que j’ai toujours plus ou moins baigné dans ce milieu ! Par ailleurs, je fais partie depuis plusieurs années de l’association Start in Saclay, qui a pour mission de promouvoir et d’encourager l’entrepreneuriat sur l’ensemble du territoire de Paris-Saclay. L’écosystème de l’innovation et de l’entrepreneuriat en Ile de France m’est donc lui assez familier.

Tu as donc toujours su que tu te lancerais dans la création d’entreprise ? 

Oui, mais je pensais le faire plus tard. J’imaginais plutôt commencer ma carrière comme salariée au sein d’une entreprise et, après quelques années et un peu d’expérience, me lancer. Mais finalement les choses ont été plus rapides que prévu. Après tout, quand on a un projet solide et la volonté d’aller jusqu’au bout, pourquoi perdre du temps ? Pour être honnête, si c’était à refaire, je crois que je me lancerais même plus tôt !

Pourquoi avoir choisi IncubAlliance ?

Parce que je cherchais un incubateur qui n’offrait pas seulement un espace de co-working mais bien un accompagnement de qualité. C’est ce qui m’a menée chez IncubAlliance. Dès le Genesis Lab, j’ai été frappée par la diversité et le haut niveau des intervenants. Non seulement tous les aspects de la phase d’amorçage d’une start-up technologique étaient abordés, mais en plus avec une réelle volonté de nous accompagner, au plus près de nos problématiques. C’est donc tout naturellement qu’après avoir été sélectionnée, j’ai décidé d’installer mes bureaux dans les locaux d’IncubAlliance. J’y croise tous les jours des personnalités très différentes, venues d’horizons variés. C’est très épanouissant.

Quelles sont selon toi les qualités pour se lancer dans la création d’entreprise ?

La passion comme moteur. L’enthousiasme pour fédérer. La ténacité pour ne jamais baisser les bras.  

Quels conseils donnerais-tu à ceux qui envisagent l’aventure de l’entrepreneuriat ?

Tout d’abord oser se lancer. On se laisse trop souvent décourager par les obstacles qui, il est vrai, sont nombreux, mais le plus souvent surmontables. Je leur dirais ensuite de toujours chercher à sortir de leur zone de confort, cela peut faire gagner du  temps. Enfin, de rester curieux de tout : des avancées de leur domaine, des évolutions de leur écosystème, mais aussi de ce qui se passe ailleurs.

Comment envisages-tu l’avenir ?

Avec beaucoup de motivation, bien sûr ! D’autant plus que l’agenda est déjà bien rempli : avec une preuve de concept en cours de finalisation, une levée de fonds à préparer, une expérimentation à lancer et un associé à recruter, je n’ai pas le temps de m’ennuyer !

Suivez nous sur Twitter

pour plus de

proximité

précision contacts

passion