[Entreprendre au féminin] Portrait de Magdalena MAUCONDUIT, fondatrice de TAKENB

Parce qu’entreprendre se conjugue aussi au féminin, IncubAlliance propose de mettre en lumière dans une série de portraits celles qui font aujourd’hui l’entreprise. Cette semaine c’est Magadalena MAUCONDUIT, fondatrice de TakenB, start-up conceptrice d’un service innovant de commande et de livraison mutualisé, géolocalisé et de proximité, qui répond à nos questions.
Publiée le 16 novembre 2017 par Amandine DEBLOUDTS

Alors que certains font le choix de l’entrepreneuriat après une carrière déjà bien entamée, Magdalena Mauconduit, elle, n’a pas hésité à sauter très tôt le pas de la création d’entreprise. Après une première expérience entrepreneuriale réussie, elle est en effet aujourd’hui à la tête de TAKENB, une start-up conceptrice d’un service innovant de commande et de livraison mutualisé, géolocalisé et de proximité. Une aventure entrepreneuriale déjà très riche sur laquelle elle a accepté de revenir avec nous. Portrait d’une femme de terrain pour qui c’est dans l’action que l’on apprend le mieux !

Quel a été ton parcours avant de te lancer dans l’aventure de la création d’entreprise ?

Après une prépa HEC, j’ai opté pour un master en Economie de la firme à l’issue duquel je suis partie un an aux Etats-Unis. Si ce voyage me permettait de parfaire ma pratique de l’anglais, il avait surtout pour but de répondre à mon besoin d’aventure ! Et en ce sens, je n’ai pas été déçue tant cette année à été pour moi riche de leçons. Outre la découverte d’une culture business très différente de la nôtre, cette immersion outre-Atlantique m’a notamment permis de faire des rencontres déterminantes et de revenir en France avec une idée de création d’entreprise.

TakenB n’est donc pas ta première expérience entrepreneuriale ?

Non, j’ai en effet lancé en 2011, lors de mon retour en France, une première e-boutique dans le domaine des cosmétiques grâce à une technique importée des Etats-Unis. Dans le cadre de ce premier projet, j’ai notamment eu l’occasion d’établir un partenariat stratégique fort avec Groupon qui m’a permis d’enregistrer très rapidement des milliers de commandes !

Tu as donc toujours su que tu te lancerais dans la création d’entreprise ?

Pas forcément explicitement, mais disons que j’ai toujours essayé de me donner ma chance et d’aller au bout de mes idées ! Lorsque j’étais étudiante par exemple, je ne me contentais pas de donner des cours pour arrondir mes fins de mois comme la plupart de mes camarades, je mettais en place des systèmes de forfaits pour déjà, d’une certaine manière, optimiser mon offre et me démarquer. C’est cette volonté de faire les choses jusqu’au bout qui m’a toujours poussée à aller de l’avant.

Comment est né TAKENB ?

De ma première expérience entrepreneuriale justement ! Dans le cadre de mon e-boutique, j’ai en effet été confrontée à la problématique du transport et de la livraison des marchandises. J’ai notamment pu mesurer le degré d’insatisfaction de mes clients par rapport aux faiblesses des différents services existants. Pour répondre à ce besoin du marché clairement identifié, j’ai donc décidé de concevoir un service totalement innovant de commande et de livraison mutualisé et géolocalisé. C’est ainsi qu’est né TAKENB.

Toi qui avais déjà fait l’expérience d’une création d’entreprise réussie, pourquoi as-tu décidé de te tourner vers IncubAlliance ?

Justement parce que j’avais l’expérience que, même lorsqu’il rencontrait le succès, un projet restait fragile s’il n’était pas bien entouré. C’est pourquoi, pour TAKENB, j’ai immédiatement fait le choix de m’adosser à une structure solide en mesure de m’accompagner lors des différentes étapes de développement de mon projet. J’ai donc pris contact avec IncubAlliance pour intégrer le SQY CUB de Saint-Quentin-en-Yvelines. Un choix que je n’ai pas regretté dans la mesure où, grâce à la qualité du conseil et de l’accompagnement, j’ai pu acquérir une méthodologie de travail très efficace et où, grâce au réseau du SQY CUB, j’ai pu entrer en relation avec certains grands groupes.

Quelle est selon toi la principale difficulté dans la démarche de création d’entreprise ?

Je dirais le fait d’être systématiquement soumis à ce que l’on appelle entre nous des ascenseurs émotionnels, autrement dit le fait qu’il y ait des jours avec, où l’on y croit, et des jours sans, où l’on ne voit que les difficultés. C’est dans ces moments là qu’il est important d’avoir une détermination sans faille.

Justement, outre cette détermination, quels sont selon toi les qualités nécessaires pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale ?

J’en citerais deux qui me semblent essentielles. Tout d’abord, la capacité d’organisation : en ce qui me concerne je commence toutes mes journées en faisant des to-do-list ! Ensuite, l’audace : il ne faut pas avoir peur en effet de prendre des initiatives, parfois des risques, et ne pas hésiter à aller au contact des prospects et des partenaires.

Pour finir, un dernier conseil aux entrepreneurs en herbe ?

Ecoutez votre intuition et apprenez à lire les signes… C’est ainsi que vous resterez en phase avec votre marché !

Pour en savoir plus sur TAKENB : https://www.takenb.fr

Suivez nous sur Twitter

pour plus de

proximité

précision contacts

passion